Vinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo Slider

Bienvenue sur le site internet

du centre médico-chirurgical d'Urologie et

de chirurgie Mini-Invasive de Douala

Ce site dédié à l'information des patients sur les différentes affections urologiques a pour objectif de vous guider si vous devez subir une intervention chirurgicale mais également vous informer sur les démarches à suivre si vous souhaitez rencontrer un de nos chirurgiens urologues. Les informations présentées ici ne remplacent pas la consultation, qui reste le seul moyen de parvenir à un diagnostic et un traitement personnalisés.
Enfin, nous sommes également à votre écoute pour toutes questions par le biais de notre boite E mail.

facebooklogopngtransparentbackground

Consultations sur RDV

+237 233 42 33 89
+237 674 06 89 88
+237 698 87 39 45

IMAGE Actualités 10
mercredi 16 novembre 2016
 Pré-programme de la journée d'Urologie Du 8,9 et 10 decembre 2016   Read More...
IMAGE Acutalités 8
mercredi 16 novembre 2016
Invitations aux Journées d'Urologie de Douala Les 8, 9 et 10 Décembre 2016   Read More...
IMAGE Acutalités 9
mercredi 16 novembre 2016
Informations pratiques pour la Journées d'Urologie De Douala Read More...

CRYPTORCHIDIE

Le but de l'opération est d'abaisser le testicule en position normale dans la bourse pour lui permettre un fonctionnement optimal. L'impact psychologique et esthétique peut également être important.
Laisser le testicule en position haute risquerait de compromettre sa fonction à l'âge adulte. Si les deux testicules sont en position anormale, il existe un risque d'anomalie ultérieure de la fertilité (possibilité d'avoir des enfants).
L'autre risque d'un testicule non descendu est celui de la cancérisation qui peut survenir, après l'âge de 20 ans.
L'opération ne réduit pas les risques de cancérisation, mais permet la surveillance par palpation du testicule descendu. L'opération est donc nécessaire pour diminuer ces risques.

Préparation à l'intervention
L'opération se déroule sous anesthésie générale et nécessite une hospitalisation en ambulatoire ou de courte durée.
Comme pour toute intervention chirurgicale, une consultation d'anesthésie préopératoire est nécessaire quelques jours avant l'opération.

Technique opératoire
L'intervention est menée par deux courtes incisions, une au niveau de l'aine et l'autre à la partie basse de la bourse. Elle consiste à libérer le testicule de ses attaches et à redonner le maximum de longueur aux vaisseaux et aux canaux qui l'accompagnent.
Le testicule peut alors être fixé dans la bourse de manière à ce qu'il ne puisse pas remonter.
Si au cours de l'opération, le testicule apparaît de très petite taille ou peu vascularisé, il est susceptible d'être enlevé car il ne sera d'aucune utilité et risque d'être à l'origine de complications ultérieures.
Il faudra éventuellement envisager, mais plus tardivement, la mise en place d'une prothèse testiculaire.

Suites habituelles
Plus le testicule est haut situé, plus l'intervention risque d'être délicate. Un drain (petit tube) peut être éventuellement laissé après l'opération pendant quelques heures ou quelques jours.
Les phénomènes douloureux sont en général peu importants et pris en charge par le traitement postopératoire.
Votre enfant est immobilisé un minimum de temps et doit avoir une activité physique réduite pendant quelques jours.

Risques et complications
Les complications directement en relation avec l'intervention sont rares, mais possibles :
- L'hématome au niveau de la région opérée.
- L'infection est rare, en général sans gravité. Exceptionnellement l'infection est plus grave avec présence d'un abcès au point de nécessiter l'ablation secondaire du testicule malgré les antibiotiques.
- L'atrophie testiculaire à distance de l'intervention si les vaisseaux sanguins sont trop courts.
Le testicule peut parfois être difficile à descendre, surtout s'il est en position très haute ; l'abaissement risque alors d'être incomplet, nécessitant une deuxième intervention.
En général, lorsque le testicule a pu être descendu sans difficulté, le résultat est définitif. Toutefois, dans un petit nombre de cas, et malgré une opération sans problème, le testicule qui avait été mis en place remonte par la suite, ce qui peut nécessiter une deuxième intervention.